Time is the Death and the Healing
Take your last breath 'cause Death is deceiving
Time is the Past, Now and Tomorrow
Days fly so fast, it leaves me so hollow

 
AccueilPortailRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [ XVIII ème ] Aide au RP

Aller en bas 
AuteurMessage
Docteur Maboul
Pied du Destin

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: [ XVIII ème ] Aide au RP   Ven 15 Aoû - 19:34

Le XVIII ème siècle


Wikipédia a écrit:
Le XVIIIe siècle commence le 1er janvier 1701 et finit le 31 décembre 1800. Historiquement aujourd'hui, on considère souvent qu'il commence en 1715 avec la mort de Louis XIV et se termine en 1815 avec la chute de Napoléon 1er et le congrès de Vienne. Ce siècle fut appelé aussi Siècle des Lumières du fait de ses importantes transformations philosophiques en Europe (en Allemagne : Zeitalter der Aufklärung, en Angleterre et aux États-Unis : Age of Enlightment) qui allaient conduire à l'avènement de la démocratie, en Angleterre, aux États-Unis avec la révolution américaine, et en France avec la Révolution française.

Le siècle des Lumières tire son nom du mouvement intellectuel, culturel et scientifique aux multiples manifestations connues sous le nom de Lumières. Il est souvent utilisé dans la littérature historique comme synonyme de XVIIIe siècle européen. Le mouvement des lumières est une conséquence du péché, principalement sexuel et financier dans certains milieux bourgeois.

La Glorieuse Révolution de 1688 peut en constituer le premier jalon et dans l’historiographie française, la fin de règne de Louis XIV est souvent retenue. La Révolution française a longtemps été vue comme et son achèvement et son accomplissement mais certains historiens, au regard des objets étudiés, privilégient une chronologie haute (1670 - 1820). Cependant, plus thématique que chronologique, la notion de siècle des Lumières est définie par un ensemble d’objets, de courants de pensée et d’acteurs historiques. Dans le domaine des arts plastiques, il couvre la transition entre les périodes classique, rococo et néo-classique, et musicalement, il couvre les périodes baroque et classique.

La fortune de l’expression provient d’emblée de son utilisation massive par les contemporains. Au-delà, le développement et l’affirmation de l’histoire culturelle et sociale depuis les années 1970, a favorisé l’usage d’une expression commode en ce qu’elle permet de penser les recherches dix-huitiémistes de façon transversale et internationale en multipliant les objets et en dépassant les cadres nationaux[2].


Significations usuelles

Siècle des Lumières : Le siècle se veut éclairé par la lumière métaphorique des connaissances - et non plus l’illumination divine, « émanation de l’absolu», utilisé exclusivement au singulier - acquises par l’expérience et l’enseignement du passé. Elle suggère aussi, une vision manichéenne du monde, où l’« homme éclairé » s’oppose à la masse de ceux restés dans les ténèbres. La formule a donc bien tant une dimension sociale qu’une dimension spatiale. Sous la plume des philosophes, les Lumières désignent par métonymie les élites européennes ouvertes aux nouveautés, une « République des Lettres éclairées ».


Les traits dominants

« Vers la fin du siècle, quelques ombres se mêlèrent à tant d’éclat. Louis XIV, vieillissant, n’était plus heureux. L’Angleterre se dégagea des rayons de la France et brilla de sa propre lumière ; de grands esprits s’élevèrent dans son sein. [...] et cependant Locke posait les bornes de l’esprit humain ; Newton trouvait la nature de la lumière et la loi de l’univers. »

Le siècle des Lumières est marqué par une vision renouvelée et élargie du monde héritée de questionnements, parfois angoissés, du dernier quart du XVIIe siècle. Six traits marquants d’une pensée moderne s’y affirment et peuvent être retenus :

* la primauté de l’esprit scientifique sur la Providence dont la révolution newtonienne est l’illustration la plus marquante ;
* la réflexion politique marquée par la théorie contractuelle, influencée par les travaux de John Locke
* les progrès de l’esprit critique à l’œuvre, pour exemple, dans le Dictionnaire historique et critique (1697) de Pierre Bayle et la critique lockienne des idées innées ;
* une première désacralisation de la monarchie dont les Dialogues du baron Louis de La Hontan (1710) sont l’une des manifestations ;
* l’affirmation de l’idée de tolérance dans une Europe marquée par les divisions religieuses dont l'œuvre de Lessing, Nathan le Sage est une illustration ;
* le déisme.


Les Salons


C’est le lieu privilégié des intellectuels et des gens de lettres. On parlera alors du petit cénacle et du grand cénacle. Les salons permettaient l'échange des idées entre philosophes. Les salons étaient souvent "tenus" par des femmes lettrées, ayant des connaissances scientifiques, géographiques, etc... On les appelait les "précieuses".

Jean-Jacques Rousseau dénonça la futilité des discussion qui s'y tenaient et parlait de « Morale du bilboquet » pour toute personne qui s'en tenait à l'écart.

Dans le Livre V des Confessions, il écrit : « Quand j'étais à Motiers, j'allais faire des lacets chez mes voisines ; si je retournais dans le monde, j'aurais toujours dans ma poche un bilboquet, et j'en jouerais toute la journée pour me dispenser de parler quand je n'aurais rien à dire. Si chacun en faisait autant, les hommes deviendraient moins méchants, leur commerce deviendrait plus sûr, et je pense, plus agréable. Enfin, que les plaisants rient s'ils veulent, mais je soutiens que la seule morale à la portée du présent siècle est la morale du bilboquet. »


Inventions, découvertes, introductions


Encyclopédie, diffusion de l'information

* Encyclopédie de d'Alembert et Diderot
* Le premier télégraphe optique, Claude Chappe, 1793.


Agriculture

* Début d'une révolution agricole


Techniques

* la machine à vapeur 1712 : premières « pompes à feu » France - Machine de Watt 1769.
* le thermomètre au mercure en 1718 par Gabriel Fahrenheit
* le sextant en 1730 inventé indépendamment par deux personnes : John Hadley un mathématicien anglais, et Thomas Godfrey (1704-1749), un inventeur américain.
* le train 9 juin 1758 premier train régulier tracté par une locomotive à vapeur Angleterre sortie de mine.
* l'intérêt de la vaccination est démontrée en 1760 par Daniel Bernoulli - vaccination contre la variole - 14 mai 1796 - Edward Jenner médecin britannique. Louis Pasteur vaccine enfant contre la rage le 6 juin 1885.
* le pyroscaphe 1774 Claude François Jouffroy d'Abbans bateau à vapeur Saône
* le goniomètre vers 1780 Arnould Carangeot
* la montgolfière Joseph et Étienne, les frères Montgolfier 1782. La première expérience publique eut lieu le 4 juin 1783 à Annonay France.
* le sémaphore des frères Chappe, le premier message fut envoyé avec succès entre Paris et Lille 1791 France
* les bateaux à vapeur puis à moteur
*La pile électrique par Alessandro Volta en 1799


Musique

* Première moitié du siècle : apogée de la musique baroque, avec Jean-Sébastien Bach, Georg Friedrich Haendel, Antonio Vivaldi, Domenico Scarlatti et Jean-Philippe Rameau,
* Deuxième moitié : période classique, avec Joseph Haydn et Wolfgang Amadeus Mozart



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quanticum.1fr1.net
 
[ XVIII ème ] Aide au RP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blog] j'ai besoin d'aide pour Brickshelf
» [Software] Besoin d'Aide pour Bionicle Heroes
» Aide pour débuter !
» campagne mordheim, aide de jeu
» Aide aux artisans: Devenir érudit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.:: Quanticum ::. :: .:: Codex Veritas ::. :: In Memoriam-
Sauter vers: